Actualités

La marche était trop haute

Saint Paul sur Save   41 – 8   Eysines

Au coup de sifflet final, joueurs, entraîneurs, supporters et dirigeants se sont rassemblés sur le terrain. Dans le silence, l’émotion était palpable et contrastait avec la liesse bruyante de nos adversaires. Le visage défait des joueurs, leurs yeux hagards parfois embués témoignaient de l’âpreté des débats qui venaient d’avoir lieu. Oui, ils avaient tout donné. C’est ce que leur susurrent les entraîneurs en les persuadant qu’ils pouvaient être fiers d’eux et se regarder dans les yeux. Les présidents profitent de ce moment de communion pour remercier le groupe pour ce qu’il avait accompli en une saison, leur rappeler leurs succès et leur parcours. Le club, 4e série en septembre, champion du Comité 3e série avril, quart de finaliste du championnat de France en juin, va évoluer en 2e série la prochaine saison dans un championnat remanié avec la création de la ligue Nouvelle Aquitaine.

Quant au match, nos rouge et noir n’ont pas fait le poids, face à une équipe expérimentée, amalgamant de vieux briscards de fédérale avec des jeunes pousses talentueuses. En outre, les Eysinais n’étaient pas au mieux avec des fautes de main inhabituelles et un florilège de plaquages ratés alors que leur défense est un de leur point fort.

En début de première mi-temps, les forces en présence s’équilibrent. Les deux équipes abondamment pénalisées laissent aux botteurs le soin de s’expliquer petitement (3 à 3 à la 22e). Les Eysinais subissent la pression du puissant pack adverse qui accélère le rythme, et sont sanctionnés par deux cartons, un blanc et un jaune (à la 15e et à la 18e). Les Saint Palois profitent de ce surnombre pour marquer deux essais en 5 mn, et avant la pause pour engranger une pénalité. 20 à 3 à la mi-temps.

En deuxième partie, les Haut-Garonnais se sont goinfrés des fautes des Eysinais qui ont joué tous les ballons pour remonter en vain leur handicap (3 essais encaissés), l’addition est lourde. A la décharge des rouge et noir, ils n’ont jamais fermé le jeu. Leur entêtement à jouer, c’est leur ADN inoculé par les entraîneurs, sera récompensé en toute fin de match par un essai. L’honneur est sauf.

Super saison de l’équipe fanion d’Eysines. Un groupe est né et ses éléments attachants, leur bon esprit autant sur le terrain qu’en dehors, nous font augurer d’un avenir prometteur. Le Comité a ressenti cet élan et apprécié l’effort accompli après des années difficiles. Il a honoré l’Etoile Sportive Eysinaise Rugby club en le nommant « Meilleur club de l’année 2018 ». Cérémonie de remise des récompenses, le mercredi 20 juin (Cité Mondiale, salons Pernod).

Leave a Reply