Actualités

Mieux connaître Papy

Sans ses bénévoles, le rugby des petits clubs ne pourrait pas vivre. Une denrée qui se raréfie et pour citer Coluche : « Si les bénévoles étaient payés, il y en aurait davantage ».
L’Etoîle Sportive Eysinaise Rugby Club n’échappe pas à cette règle, mais a l’avantage de s’attacher le service de la perle du bénévolat. Papy assure tout seul les courses, concocte un repas tous les vendredis soir d’entraînement, assure les réceptions des partenaires et celles d’après-match. Et tout cela pour régaler les différents convives dans le souci des finances du club. Aussi, il est devenu un véritable renard des grandes surfaces et flaire toutes les bonnes affaires alimentaires.

Merci Papy pour tout ce que tu fais.

ESE : Depuis quand es-tu au club ?
Papy : Depuis 1990

ESE : Avant de rentrer dans la catégorie « Dirigeant », tu as eu une carrière sportive. Dis nous tout (place, club, trophées …..)
Papy : Club : De 1971 à 1976 SPUC (Stade Pessacais Union Club)
De1976 à 1981 AS Lacanau
De 1981 à 1990 SPUC (Stade Pessacais Union Club) et CHS (Centre Hospitalier Sport)
Depuis 1990 ESE RC (avec une interruption de quelques années)

Fonctions exercées :
Pessac
Educateur Cadet

Eysines
Educateur école de rugby, Entraineur Equipe B séniors et dirigeant

Trophées :
1985
Champion de Côte d’Argent Corpo avec le CHS (Centre Hospitalier Sport)
Champion de France Corpo avec le CHS (Centre Hospitalier Sport)

1988
Vice-Champion de France Corpo avec le CHS (Centre Hospitalier Sport)

1999
Champion de Côte d’Agent Reserve 3° Série avec ESE RC

ESE : quel est ton activité dans le club ?
Papy : Faire en sorte que les petits puissent s’abreuver et se restaurer correctement lors des repas d’entrainements, des réceptions d’après matchs ainsi que des diverses manifestations organisées par le club.

ESE : Crois-tu que les joueurs se rendent compte de ton investissement pour eux ?
Papy : Je pense que oui car ils n’ont pas l’air de se forcer pour finir leurs assiettes et vider les gamelles (pour moi cela équivaut à des grands mercis).

ESE : Tu es toujours de bonne humeur. Quel est ton secret ?
Papy : Je n’ai pas de secret mais je pense que la vie est courte et qu’il vaut mieux essayer de voir les choses du bon côté et de relativiser les ennuis du quotidien.

ESE : quelle est ton ambition pour le club
Papy : Qu’il grandisse, mais pas trop vite, afin de conserver une bonne ambiance et que les joueurs arrêtant leurs carrières intègrent le groupe des dirigeants et bénévoles.

ESE : au fait, où sont passés tes cheveux ?
Papy : C’est un secret

TROUVEZ PAPY

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Leave a Reply