Actualités

Victoire d’Eysines au bout d’un suspens

Victoires au pluriel car la réserve a réalisé un match référence et nous a régalé en lever de rideau de la première.

EYSINES (1)   20 – 13   LANDES OCEAN (1)

Un quart d’heure d’apathie en début de match et un quart d’heure héroïque avant le coup de sifflet final.

Le début de match est tout à l’avantage des Landais. A force de plaquages ratés ou peu incisifs les Eysinais subissent la fougue des Landais qui occupent dangereusement notre camp. Après avoir subi 15 minutes de domination, réaction des Rouge et Noir qui peu à peu mettent leur jeu en place et se rapprochent du camp adverse. Ils sont récompensés à la 29e minute et inaugurent le « planchot » par une pénalité (29e mn, 3 – 0). A la remise en jeu les Eysinais enfoncent le clou, et après une série magnifique de passes après contact, une gazelle pointe en terre promise (30e mn, 10 – 0). Après une pénalité, la pause intervient sur un score de 13 à 0 pour les Eysinais.

A la reprise les Landais reprennent du poil de la bête et obtiennent deux pénalités en bonne position (48e et 50e mn, 13 – 6). Les Eysinais éloignent provisoirement le danger avec une magnifique percée du véloce Paolo qui mystifie la défense adverse et aplatit entre les poteaux (58e mn, 20 – 6). C’est alors qu’une avalanche de fautes commises par nos joueurs agace l’arbitre qui sort les « biscottes ». Carton jaune, puis jaune, puis rouge, les Eysinais acculés dans leur camp se retrouvent à 13 voir 12. Ils lâchent à la 70e minute (20 – 13) et les Landais reviennent à la portée des Girondins. Dans les dix dernières minutes les Rouge et Noir repousseront héroïquement les assauts de leur adversaire faisant preuve d’un bel état d’esprit. La victoire est acquise au bout d’un insoutenable suspens pour les supporters.

Bravo à tous nos courageux et motivés joueurs.

EYSINES (2)   47 – 10   LANDES OCEAN (2)

Face à une jeune équipe un peu trop friable, les Eysinais ont réalisé un match presque parfait. Bien en place en défense, justes en attaque avec une bonne osmose entre les avants et la ligne arrière, ils ont marqué 9 essais, tous de bonne facture. L’opportuniste gazelle Mathieu a même réalisé un triplé qui lui a valu l’Etoile décernée par le peu démocratique comité du « Cagoulin ». Ralph, également lauréat, nous a offert une prestation dont il a le secret.

Félicitations à tous les acteurs pour cette belle après-midi de rugby

Leave a Reply